Le terme « pression négative » est utilisé en physique pour désigner une situation dans laquelle une région fermée possède une pression inférieure à la région qui l’entoure.
La TPN est une méthode mécanique, active et non invasive de pansement moderne qui permet de dynamiser le processus physiologique de la cicatrisation d’une plaie et d’en réduire le temps de fermeture, en y appliquant une aspiration contrôlée.(1)

 

Pour sa mise en œuvre, la plaie est comblée par un pansement mousse puis scellée de façon étanche avec un film adhésif transparent. Après connexion à une source de dépression, l’air est extrait de l’environnement de la plaie par aspiration pour créer une pression négative.(2)
Les exsudats de la plaie sont drainés puis évacués par la tubulure jusqu’au réservoir.(2)

 

La thérapie par pression négative

 

Les systèmes de TPN permettent d’appliquer une dépression à la surface d’une plaie, modulable et contrôlée (de manière générale entre 50 et 200 mm de mercure)(3).

Le phénomène d’aspiration produit alors une pression négative sur la plaie qui entraîne une accélération de la cicatrisation de la plaie(4). La TPN est utilisée jusqu’à obtention d’un tissu de granulation ou des conditions suffisantes pour un geste chirurgical(5).

 

La thérapie par pression négative constitue une forme avancée de traitement(4).
L’utilisation de la thérapie par pression négative est l’une des approches les plus innovantes utilisées actuellement dans le traitement des plaies. Au cours des dernières décennies, cette forme de traitement s’est imposée dans les soins de routine hospitaliers.

Aujourd’hui, cette modalité de traitement est également de plus en plus utilisée au domicile du patient (via des structures HAD) et s’intègre parfaitement dans l’arsenal thérapeutique moderne des plaies.

 

Pour quelles indications la TPN favorise-t-elle la cicatrisation ?

  • Plaies subaiguës et aiguës
  • Escarres de décubitus de grades 3 et 4
  • Syndrome du pied diabétique
  • Plaies déhiscentes
  • Plaies traumatiques
  • Plaies chroniques, en seconde intention
  • Plaies chirurgicales à cicatrisation difficile
  • Lambeaux cutanés et greffes tissulaires
  • Brûlures et greffes de peau

chirurgiens utilisant l'unité de TPN Vivano

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. Laugier et al. Le QQOQCP de la TPN. Repère en gériatrie. Mars 2012
    Gustafsson R. et al. Comprendre la thérapie par pression négative topique. EWMA. Document de référence
  2. La pression négative topique dans la prise en charge des plaies. 2007
  3. HAS. Rapport d’évaluation des traitements de plaies par pression négative. Janvier 2010
  4. Ewma 2007 – Document de référence. « La pression négative topique dans la prise en charge des plaies ».
  5. Rapport d’évaluation HAS 2010 – « Evaluation des traitements de plaie par pression négative » - Rapport numéro 3

 

Les produits de la gamme Vivano® sont des dispositifs médicaux, consultez votre médecin pour plus d’information. Date de création de la page : Avril 2016 - Référence : CViv042016

 

Identifiez-vous ou créez un compte pour lire la suite de la page et découvrir les indications et les avantages de la TPN.

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour accéder à ce contenu

Vous n'avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous gratuitement pour profiter de plus d'informations sur nos produits et accéder à nos services.