HARTMANN a conscience que les patients et leurs proches puissent souhaiter en savoir plus sur la TPN, nos produits et nos services. Cette rubrique répond à quelques questions que vous pouvez vous poser.

Comme pour tout autre dispositif médical, il est important que vous preniez le temps de discuter de ces informations avec un professionnel de santé pour déterminer si les thérapies Vivano® sont adaptées à votre situation.

 

Qu’est-ce que la thérapie des plaies par pression négative ?(1)

La thérapie par pression négative est une technique innovante de traitement des plaies adaptée à différents types de plaies (plaies chroniques, aigües et subaigües).
Ce traitement permet de dynamiser le processus physiologique de la cicatrisation d’une plaie et d’en réduire le temps de fermeture, en y appliquant une aspiration contrôlée.
Il assure le drainage et l’élimination des exsudats de la plaie et stimule sa cicatrisation grâce à la formation de ce qu’on appelle le tissu de granulation.

 

Telecharger votre guide

 

Que se passe-t-il réellement ?

principe tpn vivano

  1. Réalisation d’un système clos et étanche
    • Comblement du lit de la plaie par une mousse
    • Scellage de façon étanche par un film adhésif transparent
  1. Raccordement à la source de dépression (Unité TPN),
  2. Le dispositif génère une dépression. L’air est extrait de l’environnement de la plaie par aspiration pour créer une pression négative contrôlée(2).
  3. Les exsudats et agents pathogènes sont drainés par aspiration et évacués jusqu’à un réservoir(2).

L’utilisation de la pression négative stimule la prolifération du tissu de granulation(2), élimine en permanence l’exsudat en excès et nettoie le lit de la plaie.
Simultanément, le système Vivano® va réduire le phénomène de rétention d’eau, ce qui entraîne une réduction de l’œdème(2). La pression négative va également permettre au pansement de rester en contact direct avec la surface de la plaie tout en la maintenant isolée des agressions externes(2).
La circulation sanguine de la plaie est améliorée(2).

 

La formation du nouveau tissu de granulation est visible au bout de quelques jours(2).  

 

De quoi se compose Vivano® ?

  1. L'unité TPN Vivano®Tec, la source de pression négative.
  2. Le réservoir à exsudats Vivano®Tec, qui recueille les sécrétions de la plaie.
  3. Un film Hydrofilm®, qui scelle le pansement de manière étanche.
  4. Le système de connexion Vivano®Tec, qui connecte le générateur à la plaie.
  5. La mousse Vivano®Med, qui fait partie intégrante du pansement.
ensemble des produits vivano

 

Dois-je rester à l’hôpital jusqu’à mon rétablissement ?

Suite à une prescription de votre médecin hospitalier, vous pouvez continuer à recevoir un traitement chez vous dans le cadre de l’hospitalisation à domicile, avec une évaluation hebdomadaire par votre médecin afin de vérifier les progrès réalisés.
Grâce à Vivano®, vous êtes mobile car le dispositif est léger et portable. Vous pouvez ainsi poursuivre la thérapie par pression négative, au calme et dans votre environnement familial.
Son port discret au quotidien est assuré grâce à une sacoche de transport.

 

Quels sont pour moi les avantages du mode nuit et jour ?

Vivano® dispose d’un mode nuit et jour, ce qui signifie que le dispositif réagit automatiquement aux conditions lumineuses de la pièce.

  • Avec une alimentation par batterie, l’écran d’affichage s’éteint après cinq minutes, tandis que le traitement se poursuit normalement.
  • Avec une alimentation sur secteur, l’écran d’affichage ne s’éteint pas mais il s’assombrit en cas d’éclairage faible.

La nuit, le fond sombre vous permet ainsi de passer une bonne nuit de sommeil sans être dérangé par une source de lumière.  


 

A quoi dois-je faire attention avant d’aller me coucher ?

Veuillez positionner le dispositif en vous assurant qu’il ne risque pas de tomber pendant votre sommeil. Veuillez-vous assurer que les tubulures ne sont pas pliées ou compressées.

Chargez l’appareil pendant la nuit afin de pouvoir disposer pendant la journée d’une batterie chargée pour une autonomie maximale de 16 heures.


 

Comment charger l'unité TPN ?

Branchez le chargeur de batterie dans la prise de charge du système Vivano® :

  • Connectez le chargeur secteur avec le cordon d’alimentation fourni puis insérez la fiche
    dans une prise secteur.
  • L’écran de l’unité de pression négative affiche un symbole montrant l’état de la charge
    de la batterie.

 

Puis-je prendre un bain avec Vivano® ?

Non, vous ne pouvez pas prendre de bain avec Vivano®.


 

Comment dois-je nettoyer Vivano® et en prendre soin ?

Vous pouvez nettoyer la surface du dispositif avec un chiffon doux humide.
N’essayez pas de nettoyer vous-même davantage le dispositif. Prenez contact avec votre médecin traitant ou le personnel hospitalier si votre dispositif doit être nettoyé.


 

Comment dois-je porter Vivano® sur moi ?

Avec Vivano®, vous êtes mobile bien que vous receviez un traitement en continu. Vous pouvez vous mouvoir librement en utilisant la bandoulière préalablement attachée à l’unité portable ou bien la sacoche de transport.


 

Quelles sont les informations auxquelles je dois prêter attention ?

Veillez à ce que l’écran soit systématiquement verrouillé afin d’éviter les déréglages accidentels.


 

Quand dois-je contacter mon médecin ou le personnel hospitalier ?

  • Si un message d’alerte apparaît sur l’écran ou qu’une alarme sonore se déclenche (ne pas appeler si l’alerte suivante apparaît : « batterie déchargée »).
  • Lorsque les exsudats de la plaie évoluent (texture, couleur) de façon significative. Par exemple lorsqu’une quantité importante de sécrétions est aspirée pendant une durée plus courte ou lorsque du sang est visible au niveau du réservoir.

 

Quelles opérations ne doivent être effectuées que par du personnel soignant qualifié ?

  • Remplacer le réservoir à exsudats
  • Nettoyer le dispositif
  • Remplacer le pansement
  • Procéder à des réglages de l’appareil

 

Explication des termes médicaux

 

Tissu de granulation

Le tissu de granulation est d’apparence souple et rougeâtre et sa surface est granuleuse. Dans une plaie en cours de cicatrisation, du tissu de granulation se forme et constitue une couverture temporaire à la base de la formation de la nouvelle peau.


 

Exsudats de la plaie

On entend par exsudats de la plaie les liquides issus de la plaie. S’ils sont composés en grande partie de cellules et de débris cellulaires, ils sont alors purulents.
Les exsudats de la plaie se forment par exemple suite à une inflammation, en cas d’infections ou de lésions tissulaires. L’organisme cherche ainsi à éliminer les germes pathogènes et les tissus nécrotiques.


 

Plaies aiguës

Les plaies aiguës sont des blessures provoquées par des facteurs externes. Parmi celles-ci peuvent être citées les plaies traumatiques, les brûlures, ainsi que les plaies opératoires, par exemple les greffes cutanées. Leurs bords sont nettement délimités, et elles cicatrisent généralement rapidement et sans complication.

 

Plaies subaiguës

La désunion de cicatrice (écartement de la plaie ou des sutures) peut être un type de plaie subaiguë. La raison la plus fréquente est une tension excessive sur les bords de la plaie.

 

Plaies chroniques

Les plaies chroniques sont des plaies cutanées pour lesquelles la phase de cicatrisation dure plus de deux mois malgré un traitement approprié. Ce type de plaie comprend les escarres, le pied diabétique et l’ulcération de la jambe.

 

  1. Laugier et al. Le QQOQCP de la TPN. Repère en gériatrie. Volume 14. Numéro 116. Mars 2012
  2. Gustafsson R. et al. Comprendre la thérapie par pression négative topique. EWMA. Document de référence : La pression négative topique dans la prise en charge des plaies. 2007

 

Vivano® Tec Unité de Pression Négative. Fabricant : Atmos Medizintechnik.
Hydrofilm
® et Vivano® Med Kits de pansement. Fabricant : Paul Hartmann AG.  
Ces produits sont des dispositifs médicaux de santé réglementés qui portent, au titre de cette
réglementation, le marquage CE. Lire attentivement les instructions figurant sur la notice et/ou
l’étiquetage. Demandez conseil à votre médecin.
Date de création de la page document : Avril 2016. Référence : Cvivpi042016
Date de mise à jour : 25/10/2016 11:12