L’histoire du GROUPE HARTMANN commence avec la filature de coton de Ludwig von Hartmann. Son fils Paul Hartmann crée plus tard la société « PAUL HARTMANN –
Blanchissage, teinturerie et apprêtage » et fait de cette entreprise le premier fabricant de textiles pour pansements en Allemagne

Des partenaires, médecins et scientifiques, l’aident à développer les produits et à les tester dans la pratique. Parmi eux Sir Joseph Lister et Victor von Bruns. Leurs découvertes ont apporté une énorme contribution à l’amélioration du traitement des plaies.

Paul HARTMANN senior

1812-1884
Paul HARTMANN Sr

Sir Joseph Lister

1827-1912
Sir Joseph Lister

Professeur Victor Von Bruns

1812-1883
Professor Victor 
von Bruns

 

1818 Tout a commencé par la filature et le blanchiment

Après la levée du blocus continental établi par Napoléon, l’entreprise de traitement des textiles enregistre de lourdes pertes. Mais Ludwig von Hartmann, fondateur de l’entreprise, fait l’acquisition d’une filature de coton qui devient la plus grande du Württemberg, 

 

Usine PAUL HARTMANN à Heidenheim

 

1870 La pauvreté rend inventif

Fasciné par les progrès de la médecine, Paul Hartmann père s’intéresse à un nouveau secteur : la fabrication de textiles pour pansements.1873 La ouate devient pansement. Paul Hartmann démarre la production industrielle de ouate pour pansements et fonde la première usine en Allemagne. La fabrication s’appuie sur les nouvelles découvertes du professeur Victor von Bruns, chirurgien de Tübingen, qui a déjà développé un procédé de dégraissage du coton.

 

1874 Révolution dans le traitement des plaies

Dans une lettre adressée à Paul Hartmann père, le médecin écossais Joseph Lister décrit le procédé de fabrication du premier pansement germicide et cède à HARTMANN la licence de production industrielle. La « gaze de Lister » représente une percée dans le traitement antiseptique des plaies.

 

1919 Démarrage de la production de pansements

La perte des filiales étrangères suite à la première guerre mondiale est compensée par l’introduction de nouveaux produits. Heidenheim fabrique désormais aussi des pansements adhésifs et des pommades, qui ont été développés par le département pharmacie nouvellement créé.

 

1938 Changer les pansements sans douleur

HARTMANN développe sa première compresse imprégnée. Branolind n’adhère pas à la plaie et peut être remplacée pratiquement sans douleur. Le produit est utilisé essentiellement pour les brûlures.

 

premier packaging pansement HARTMANN

 

1964 Présent dans tous les cabinets médicaux

Pur-Zellin, un tampon perforé de forme stable, prêt à l’emploi en boîte distributrice, est présent depuis les années 1960 chez la plupart des médecins.

 

1967 Compresses à bords rentrés

Développement de la compresse ES à bords rentrés sans risque d’effilochage. Sa grande capacité d’absorption et sa perméabilité à l’air font de la compresse ES un classique dans le soin des plaies.

 

1997 Thérapie un-deux-trois en milieu humide

HARTMANN développe un concept thérapeutique déterminant pour le soin des plaies en milieu humide, sur la base de trois pansements hydroactifs.

 

2014 Une thérapie innovante voit le jour

HARTMANN se lance dans la thérapie par pression négative.

 

Pour aller plus loin :

decouvrez notre programme hydrotherapy Découvrez les bénéfices de la TPN  

 

Date de mise à jour : 29/09/2017 16:21